Tout d’abord, KTM, en tant que constructeur a été créé en 1934 à Mattighofen, près de Salzburg. Premièrement, il s’agissait uniquement d’un atelier de serrurerie. Puis, le fondateur Trunkenpolz, serrurier mécanicien de métier, continue de développer son entreprise en réparant des véhicules roulants. Entre autres, des voitures, des camions et des motos. Des distributeurs ont constaté son sérieux dans l’exercice de son métier, pour ne citer que la société DKW.  Qui lui a confié la distribution des motos de la marque, et Opel, qui lui laisse gérer la vente des pièces détachées. Ensuite et grâce à ses efforts, l’atelier se développe rapidement, et en 1950, devient un des plus importants réparateurs de véhicules motorisés en Haute Autriche.

Un an après, l’enseigne élabore un projet de production de motos.  Et met en route 3 prototypes de R 100 qui sont présentés au Spring Motor Show de Vienne en 1953. C’est seulement en 1990 que la moto KTM Duke a été conçue. Pour sortir des sentiers battus et s’aligner aux géants japonais et aux autres européens expérimentés. Pour ne citer que BMW… Depuis ce temps, KTM ne cesse de se développer, et de sortir des gammes davantage plus performantes, et dotées de moteurs puissants et coupleux.

Conception, look et modèles de Ktm Duke disponibles

Les deux roues Duke ne sont pas des jouets. Il s’agit de véritables motos qui s’alignent avec leurs équivalents des autres marques. La KTM Duke 125 bénéficie d’un ABS de série, d’un phare à LED, d’un écran TFT et d’une connectivité intégrée en option. Ce monocylindre à 4 temps embarque aussi une injection d’essence et une boîte à 6 vitesses.  Qui lui offre une performance optimale dans sa catégorie. Son principal avantage réside dans sa consommation économique de carburant. Sauf évidemment, dans le cas d’une conduite sportive intense. Son cadre treillis en acier lui procure un style agressif, et ses suspensions à grand débattement lui donnent de réelles performances. Ainsi qu’un confort de conduite excellent. Ces motos ne sont absolument pas piégieuses !

La 250 cm3 Duke est un grand roadster, avec une instrumentation TFT en couleur, une connectivité par Bluetooth, et un éclairage à halogène. Un cadrage en treillis tubulaire en acier constitue un design stylé mais en affirme le côté sportif. Cette petite cylindrée évolue en Europe, même s’il n’est pas certain qu’elle arrive jusqu’en France un jour.

La 390 cm3 Duke est fabriquée avec un freinage à disque de 320 mm, des leviers de frein et d’embrayage ajustables, ainsi qu’une assistance électronique de l’accélérateur. Quant à la KTM 690 Duke est appelée la douce rebelle, à cause de son ergonomie, d’une nouvelle selle, et d’un réservoir galbé optimisé en contenance. La plus grosse cylindrée actuelle est la 1290 cm3 Super duke . Elle peut être très sportive, tout en étant citadine.

Technologie spécifique des Ktm Duke

La plupart des prototypes Duke se ressemblent à première vue. Sauf pour l’œil averti qui distingue le logo de la cylindrée mentionnée sur le réservoir. Le freinage intégré est aussi déconnectable. Quant à la silhouette des 2 roues, elles ont une ligne racée, purement roadster, équipées de cadres tubulaires, et d’un amortisseur White Power à l’arrière. Du côté éclairage, le phare oblong quasi vertical contribue à attribuer un style personnalisé à la moto. Les rétroviseurs en losange et les clignotants réglables font du gabarit général, la finesse de la ligne. La selle plate à 2 étages, dotée d’un petit pouf pour le passager. Ce qui donne un côté exclusif aux modèles. Sinon, les poignées offrent un design élégant.  Aussi avec le feu arrière en LED, et des commodos standard.

Le guidon large, avec une légère bascule en avant permet une conduite naturelle pour un grand pilote. Ce roadster est doté d’une selle fine avec des angles latéraux pour une sensibilité optimale des cuisses.Quant au compteur, il est 100% digital, et rétroéclairé avec un compte-tours barre graphe. Aussi, il est muni d’une jauge à essence à 7 bâtons, d’un indicateur de rapport engagé, d’un témoin de température, d’un double trip partiel, et d’une horloge. La pléthore d’informations inclut la consommation instantanée, la vitesse moyenne et le temps de roulage. Nécessaires pour une grosse cylindrée. La motorisation s’ébroue avec un son plaisant, et  à 7000 trs/mn ça passe à la 2ème sans que le shifltight ne s’allume.

Prix et disponibilité des Ktm Duke

Pour finir , le KTM Duke 125 est l’aîné des motos de la gamme. L’équipement conçu par cette marque dispose d’un concept authentique brut et radical. Le prix pour les petites cylindrées varie entre 3 690 et 5 300 €. La Ktm 690 Duke coûte environ 7 995 €. Si les anciens modèles sont déjà disponibles et en vente, une 690 a été déployée en janvier 2017 pour faire partie du stock des concessionnaires.