Présentation de la nouvelle KTM 690 SMC R 2019

Pour commencer, le Supermotard n’est pas mort. cependant, à moins que vous n’ayez une piste de karting dans votre jardin , ou que vous viviez dans les montagnes, extraire le meilleur jus du SMC R sera compliqué. Il n’y a pas grand chose à critiquer, hormis la boîte de vitesses, ce qui n’est pas une nouveauté pour ces LC4. Elle fait beaucoup de faux points morts et même si le système Quickshifter+ corrige le coup, tout n’a pas pu etre masqué. Mais on peut presque zapper ces banalités. La 690 SMC R est une brute absolue à conduire à n’importe quelle vitesse et l’électronique n’a rien fait pour en diluer le caractère bestial. Litteralement, elle vous saute à la tronche !!!

KTM 690 SMC-R 2019

Nouvelle KTM 690 SMC-R 2019, une vraie bombe

En 2019, le moteur LC4 de dernière génération s’insère dans un châssis amélioré, avec l’avantage supplémentaire de nouvelles aides électroniques pour le pilote et d’un sélecteur de vitesses rapide. Pour vous dire, KTM affirme que plus des deux tiers de la bécane est neuve.

Qualité de la partie cycle et freins de la KTM 690 SMC R

Pour commencer sur la partie cycle,  il est indéniable que le modèle 2019 semble encore un peu plus incisif que la version précédente. C’est chirurgical !  En gros, le mélange parfait entre agilité et stabilité. Elle va vous donner le smile, vous faire vous faire dessus et vous procurer autant de frayeurs que de jouissances !! Mais toujours en controle et en confiance 🙂 !
Niveau suspette, la nouvelle suspension WP est parfaitement adaptée pour absorber les surfaces rugueuses de la route et laisser une belle trace de caoutchouc au fils des virages. Cette suspension ajoute vraimenet une touche plus exécutive à la conduite de la KTM 690 SMC R.
Contrairement à la plupart des fabricants motos, KTM adapte les marques de pneus pour s’adapter à certains modèles particuliers. Pour le coup, ce sont les Bridgestone S21 qui sont montés sur le KTM 690 SMC R. Bien entendu, c’est leur pilote d’essai (Rudi Bauer) qui les a préférés à d’autres options en caoutchouc car il pouvait dessiner de belles traces dans les virages sérrés.

Pour finir sur la partie cycle, cette KTM 690 SMC R 2019 est ultra polyvalente, sur route comme sur piste. Ca met vite en confiance !

Nouvelle KTM 690 SMC-R 2019, une vraie bombe

Moteur de la KTM 690 SMC R

Niveau bloc-moteur KTM  est un des dernier constructeur qui persiste réellement à faire du monocylindre, et des efforts considérables de leurs ingénieurs ont été déployés pour rendre le moteur LC4 plus simple d’utilisation et avec moins de vibration. Un deuxième arbre a came a été ajouté, ce qui a considérablement réduit les vibrations et rendu la conduite beaucoup plus douce. En revanche, tout ce qui se trouve juste au-dessus du ralenti est un bordel sans nom !!! Un joli Bordel, captivant … on en redemande !

Avec un alésage plus gros et une course plus courte ainsi qu’un piston et une culasse forgés, leurs ingés ont réussi à garder ce grognement bestial, mais désormais la 690 tourne maintenant avec beaucoup de fougue jusqu’à la zone rouge. KTM a rajouté 7 ch de plus que la version précédente mais, vu l’intensité du moteur, on a l’impression d’avoir bien plus de puissance que ca VS l’ancien modèle. Ces 74 ch n’ont jamais été aussi fous !!!

Qualité et fiabilité générale de la KTM 690 SMC R

Bien qu’il soit difficile à dire à ce stade, l’examen des incarnations précédentes ne donne aucune raison de s’inquiéter.
Bruce Dunn de MCN s’est entretenu avec le mécanicien de KTM, Jason Jones, au sujet de la machine précédente, qui a dit : « En ce qui concerne la fiabilité, ils sont généralement bons. La plupart des propriétaires comprennent la nature du moteur – c’est un monocylindre à quatre temps très bien réglé, donc il doit être entretenu correctement. Cela inclut l’utilisation de la bonne qualité et du bon type d’huile synthétique.
« Tout problème moteur dont la surface peut souvent être attribué à de mauvaises routines d’entretien ou à la négligence du propriétaire. Par exemple, ce n’est pas une CB500 à réglage doux qui passerait probablement des années sans que l’huile ne soit vérifiée – la 690 est une moto haute performance et doit être entretenue. »
Assurance, frais d’exploitation et valeur
Oui, la SMC R est une supermoto ciblée, mais pour une moto qui coûte près de 10 000 £, il serait bien de parcourir un tableau de bord qui n’a pas l’air de se cacher dans un bac à pièces depuis les années 1980.

Équipement global de la KTM 690 SMC R

L’aspect pratique n’est généralement pas un nom associé à supermoto, ou KTM d’ailleurs, mais en réussissant à ajouter 1,5 litre de plus à la capacité de carburant, le SMC R est certainement devenu un peu plus pratique – même si c’est une super moto super assoiffée.
Comme auparavant, le réservoir de carburant est un élément porteur du châssis, il n’y a donc pas de sous-châssis en tant que tel. Et il y a même une prise USB pour recharger les téléphones et autres appareils. Quelle est la prochaine étape ? Poignées chauffantes ?
Certains diront que le nouveau SMC R n’est qu’un Husqvarna 701 rebadgé – et plus laid – et qu’ils ne sont pas à un million de kilomètres de là.

Cependant, ce qui distingue vraiment la paire pour 2019, c’est la suite électronique de la KTM ; le MTC (Motorcycle Traction Control, qui intègre également un antipatinage – aucune idée pourquoi on voudrait cela sur une supermoto) et l’ABS en courbe sont à la fois des filets de sécurité et des performances améliorées, bien que je sente rarement le TC fonctionner grâce à sa masse de grip mécanique.
Heureusement, les deux peuvent être complètement éteints d’une simple pression sur un bouton, et il y a un dongle Power Parts pour activer l’ABS Supermoto.
Vous obtenez deux modes :  » Street  » et  » Sport  » – le premier avec des niveaux d’intervention électronique plus élevés et une réponse plus souple à l’accélérateur, tandis que le second avec des aides à la conduite plus souples et une réponse plus directe. L’ABS Cornering était un allié palpable sur la piste, permettant un freinage puissant tout en conservant des angles d’inclinaison engagés.